Acea France

Je découvre une fissure au mur de la maison, que dois-je faire ?

Que faire lorsque l’on découvre une fissure au mur de sa maison ?

Il n’y a pas à paniquer quand on aperçoit une fissure sur le mur de sa maison. Il y a simplement quelques précautions à prendre pour les réparer, mais aussi pour les éviter.

En achetant ou en se faisant construire une maison, on vise sa solidité et son étanchéité.
Il n’est donc pas prévu  d’y découvrir des fissures et des infiltrations d’eau. Cependant cela pourrait arriver alors il vaut mieux savoir ce que cela implique. Être prêt, c’est maîtriser le sinistre que constitue l’apparition de fissures, le prévenir ou le réparer.
Voir apparaître des fissures, c’est de tout temps le pire des cauchemars de tout constructeur, de tout propriétaire ou de tout usager d’une infrastructure.

Alors que faire quand vous en voyez sur vos murs ?

Les fissures : qu’est-ce qui les provoque ?

Les infiltrations et les fissures sont une caractéristique de la dégradation d’un immeuble. Pour le premiers cas, lorsqu’elles apparaissent voyons dans l’article suivant, comment reconnaître et que faire dans le cas d’une infiltration d’eau et que faire pour éviter une catastrophe ? Concernant les fissures, plusieurs causes peuvent justifier l’apparition des fissures dans un bâtiment. On retrouve :

Les causes humaines.

Une maison, reste avant tout une œuvre humaine. Elle n’est donc pas exempte de défaut. Néanmoins ces défauts ne devraient pas provoquer l’apparition de fissures précocément. L’apparition des fissures de façon précoce est un élément manifeste qui prouve qu’il y a des manques ou des défauts. Autrement dit, l’entrepreneur ou le maçon ayant réalisé les travaux n’auraient pas respecté toutes les règles. Cela peut être donc dû à la non-prise en compte des mesures et spécificités des sols ou à la non-utilisation du matériel requis.

Les causes naturelles.

Si votre maison est soumise à l’action des eaux de ruissellement, de l’humidité, du gel ou autres intempéries, elle peut très vite être dégradée. Ainsi donc, des fissures pourraient y apparaître, notamment sur les murs, sur le sol et parfois même sur le toit lorsqu’il est dallé.

Les dégâts d’eaux sont également des causes de présence de fissures sur un bâtiment. Qu’il s’agisse des eaux de ruissellement, d’une canalisation défectueuse ou autres, elles érodent le sol et les murs. Cela fragilise toute l’infrastructure et facilite l’apparition des fissures.

Par ailleurs, de façon générale, on retiendra que les fissures sur le mur d’une maison révèlent un grand problème. Cela émane d’une fragilisation des fondations de la structure et représente un important risque pour tout le monde.

Prévenir et réparer les fissures.

Pour prévenir et réparer les fissures, il faut déjà les identifier.

Comment identifier les fissures ?

Les fissures peuvent apparaître partout et même dans des parties du bâtiment où vous vous y attendez le moins. Vous pourriez avoir des fissures à l’intérieur tout comme à l’extérieur de la maison. Vous pouvez distinguer les fissures au coin du mur, des fissures murales, des fissures de jonction mur plafond et les fissures verticales sur le mur.

Les fissures peuvent se révéler de plusieurs manières. Elles peuvent être très apparentes, évidentes et profondes au fil du temps. Elles peuvent également être plus discrètes, fines ou à peine visibles. Enfin, vous pouvez avoir des fissures internes à la structure et dont la naissance se manifeste par l’émission d’un bruit de craquement.

Comment prévenir l’apparition des fissures ?

En tant que propriétaire ou acquéreur, pour éviter l’apparition des fissures dans un bâtiment, il faut prendre certaines précautions.

Vous devez donc vous assurer que tous les travaux soient réalisés dans les normes. Vous pourrez par exemple faire réaliser des chaînages horizontaux et des arases de pignon. N’oubliez pas de choisir des planchers avec moins de risques de déformation. Utilisez des planelles qui sont conformes au mur et au plancher. Enfin, vous pourrez poser des matières qui résistent aux aléas.

Prévenir, c’est également souscrire à une assurance dommages ouvrage ou une assurance tout risque.

En effet, de telles assurances vous permettent de disposer d’un accompagnement en cas de litige pour apparition de fissures du fait du constructeur. Elles vous assurent un dédommagement pour reprendre les travaux au besoin. C’est également une garantie qui vous assure le règlement rapide en cas de sinistre subis. Sans oublier que cela vous permet d’obtenir l’intervention des services de spécialistes pour les préalables tels que les études de sol. Prévenir c’est aussi être prêt quand les dégâts se produisent.

Ces dispositions sont à prendre dès que vous souhaitez lancer votre chantier de construction ou d’acquisition d’une maison.

Malgré cela, les fissures pourraient apparaître et dans ce cas il vous faudra prendre des mesures pour régler la situation le plus tôt possible. Au risque que les choses s’aggravent, vous devriez penser à consulter un expert en bâtiment et si possible initier des rénovations.

Comment réparer les fissures ?

Lorsque des fissures apparaissent, il n’est pas forcément trop tard, car il y a des solutions.

Avant tout, votre action doit tenir compte de l’origine des fissures et de leur typologie, vous devez avant toute action de réparation, procéder à la mise en place de surveillance de leur évolution. Vous devez agir en sorte de contenir dans un premier temps la fissuration et progressivement la colmater. Entre autres solutions, vous avez la mise en pratique des règles de construction et de rénovation d’ouvrages.
Il y a plusieurs règles pour restaurer vos murs en cas d’apparition de fissures.

En pratique, vous pourriez par exemple enduire le mur de produits de rebouchage. Vous ouvrez la fissure, vous poncez ses bords, ensuite appliquer dans la partie fissurée la substance spécifique qui pourra colmater la brèche. Une fois séchée, enlevez les surplus et harmonisez la partie réparée en la ponçant et en la recouvrant de peinture de finition.

Pour éviter que les fissures ne s’ouvrent à nouveau, il faut veiller à employer des matériaux adéquats. Vous devrez également vérifier l’isolation de votre bâtiment.

Zoom sur la rénovation de votre maison.

La solution radicale pour remédier à la présence des fissures dans un bâtiment est de procéder à sa rénovation. Si vous vous demandez comment être bien accompagné pour un projet de rénovation ou de travaux, alors choisissez des professionnels en la matière. Lorsqu’on parle de rénovation, que faut-il donc savoir ?

Les types de rénovation.

En tant que propriétaire, vous pouvez entreprendre une rénovation complète ou une rénovation partielle de votre maison. La rénovation totale signifie que vous aurez à démolir entièrement le bâtiment et à reprendre sa construction, mais en faisant attention à sa base structurelle. Par ailleurs, une rénovation partielle est possible dans les cas des microfissures. Une rénovation partielle se concentrera donc sur les parties fissurées uniquement tandis que la rénovation totale aura un effet sur tout le bâtiment.

En l’espèce, c’est une rénovation partielle qui correspond le plus. Dès lors, il faut se demander comment s’y prendre.

Comment rénover ?

Pour rénover efficacement, il vous faut maîtriser certains principes. Encore plus quand le sinistre se produit dans un contexte de copropriété. Pour un sinistre habitation ou en copropriété comment le gérer est une préoccupation qui peut trouver sa solution à travers :

  • L’établissement du budget de votre projet de rénovation

En matière de rénovation, le budget par m2 peut aller de 900 à 3500 euros selon les types de travaux à réaliser. Pour de simples fissures ou pour renouveler le revêtement de votre infrastructure, il faut en moyenne 2000 euros.

  • L’identification des fissures à corriger

Pour évaluer le coût des travaux et surtout pour utiliser des matériaux adéquats, il faut identifier les types de fissures à corriger. D’où l’utilité de procéder au préalable à des études techniques du projet. Or qui dit étude technique dit expertise.

  • Le recours à des professionnels

Dans le cadre d’une rénovation, il est indispensable de recourir à un expert. Même pour de simples fissures : vous serez ainsi fixés sur le type et la dangerosité éventuelle. L’absence d’expertise pourrait donc engendrer de graves conséquences : sur le bien et sur le moral des personnes qui l’occupent.

Dans une copropriété, la responsabilité du syndic est engagée quant à la prise des dispositions pour résoudre le problème, notamment quand il s’agit des parties communes. Quand il s’agit d’une partie privée telle que la salle de bain, c’est le propriétaire de cette partie de l’immeuble qui se charge de la rénovation ou des travaux.